Entreprenez en Paix (SPACE O.P.A)

L’Économie, l’économie, l’économie… Pour paraphraser le général de Gaulle sur l’Europe, c’est aujourd’hui l’horizon indépassable de nos sociétés, dirait-on.

On ne parle que de ça ; nos chefs d’État ne ressemblent-ils pas à des VRP ? Et qui y comprend quelque chose ?Écoutez donc un débat entre deux économistes d’obédiences opposées, avec les mêmes données ils n’arriveront pas à se mettre d’accord.
Je ne vois que deux solutions : l’économétrie quasi expérimentale et, pour ceux qui ne placent pas de livres de cours sur leur table de chevet, une bonne satire littéraire de notre économie ! Et vous avez une chance folle… nous avons ça en rayon ! Et depuis longtemps, qui plus est.
Tenez, sur ce même blog, Denis a d’ailleurs déjà organisé une campagne de promotion sur nos derniers exemplaires vintage.

Hélas ! nos derniers exemplaires se sont envolés. Mais dans l’intérêt du public et de son droit inaliénable de savoir, nous rééditons cette perle dans notre collection de poche sous une nouvelle livrée.

Dans ce livre écrit en 2000, à la folle époque de la première bulle Internet, Greg Costikyan a déjà saisi les caractéristiques du XXIe siècle commençant. Vous y trouverez en particulier ceci : « Bienvenue dans l’Amérique du vingt et unième siècle : nos présidents ne sont plus des présidents mais se contentent de jouer ce rôle à la télé » !
Pas mal, non ?

Vous y trouverez bien entendu un héraut du capitalisme américain, le fils méritant d’émigrés bengalis, Johnson Mukerjii, à la tête d’une jeune entreprise à l’assaut du marché des écrans holographiques avec un produit Ré-vo-lu-tion-naire !
Et jusqu’ici tout va bien pour Mukerjii, propriétaire d’une luxueuse villa avec la créature de rêve associée. Mais comment aurait-il pu deviner que le premier contact avec la communauté galactique serait aussi… mmmh… mercantile ?

Oubliez donc toute révélation métaphysique ou esthétique et réajustez fortement à la baisse les actions de l’espèce humaine. Et imaginez-vous à la place des Aborigènes d’Australie à l’arrivée de la civilisation occidentale sur leurs côtes.

Mais, rassurez-vous, les Galactiques ne sont pas des barbares – au contraire même, par définition ! Ils croient aux Droits des Espèces Intelligentes… à signer tout contrat commercial (le titre original est First Contract…). Mais, dites-moi, qui est le plus à même de profiter de tels accords, le sachant ou l’ignorant ? Vous avez des doutes, hein ? Pas le temps de discuter, c’est ça ou rien, messieurs les Terriens. Vous comprenez, faut attraper la marée galactique 😉
Eh oui, c’est ce que je vous disais, lÉconomie est bien la force la plus puissante de la Galaxie. Quoi de plus noble que d’implanter votre 1 372 439e point de vente dans votre bras galactique local ? Hum ?

Tel est le pouvoir de l’Économie que de transformer des espèces antérieurement guerrières et xénophobes en de pacifiques marchands de biens. Faites tout de même attention aux contrats que vous signez car la frontière entre le recouvrement et la guerre à l’ancienne n’est pas toujours bien claire pour tout le monde. 😨En tout cas, l’économie de la Terre tout entière ne peut qu’être ruinée par des accords de libre-échange avec des civilisations techniquement bien supérieures.
Mukerjii le premier, avec son produit high-tech brutalement relégué aux oubliettes de l’histoire. Mais l’histoire n’est-elle pas remplie de ces héros du capitalisme qui ne trébuchent que pour mieux rebondir ?
Mukerjii saura-t-il mettre la main sur l’avantage compétitif de la Terre ? Saura-t-il inscrire notre planète à sa juste place dans le nouvel ordre galactique qui s’impose à nous ?

Messieurs, mesdames, vous trouverez en Johnson Mukerjii un de ces héros qui se font trop rares dans nos fictions, un vrai, un authentique héros de l’Économie !  Comme à la grande époque de Paul-loup Sulitzer.

Lâchons donc la bride à notre héros-entrepreneur et observons où nous mènerons les sacro-saintes Lois du Marché Non Régulé. Amen.​
Entreprenez dans la paix du saint Smith, Adam Smith

Alain

P.-S. Toutes les situations et les opinions apparaissant dans ce roman sont parfaitement fictives et n’engagent que ceux… qui les écoutent.