Liseuses de mai ne désemplissent jamais !

Oyez oyez ami(e)s internautes,

En ce premier vendredi Prairial de l’an 2013, je déclare la sortie des livres numériques annoncée. Quelles succulentes découvertes allez-vous faire sur vos parchemins numériques ?

Cette semaine, nous vous proposons des vampyres malfaisants dans une Europe de l’Est assiégée par les Ottomans, des dragons tapis dans les Dongtian de la Chine mythique, un détective psychédélique de l’an 2064 et des engins motorisés intersidéraux qui se font la guerre !

  • Les Catacombes de Vienne, Wolfgang Hohlbein. Dans une Vienne envahie par l’armée ottomane, Andrej et Abou Doun sont à la recherche du medicus Franz Breiteneck, le seul à pouvoir comprendre leurs origines. Ce cinquième opus de « La Chronique des Immortels » ne sera pas de tout repos pour nos deux acolytes. En effet, un autre vampyre veut à tout prix la mort de Breiteneck… Mais sans cet ami, la quête de nos héros sera vaine !
  • Le Dragon et le Diamant, Kai Meyer. La trilogie du « Peuple des Nuées » semble toucher à sa fin. Tous les indices mènent aux montagnes célestes de Dongtian où les dragons se sont réfugiés. L’éther, toujours aussi dangereux et pernicieux, souhaite anéantir le monde pour le formater à sa guise. C’est sans compter sur Niccolo, Nugua, Bisevent et les autres qui s’associeront aux vénérables dragons pour contrecarrer ses projets.
  • Tekrock, Roland C. Wagner. Comment Elvis Presley a bien pu disparaître du wèbe ? Tout comme l’Homme, les machines ne sont pas infaillibles et sont parfois victimes d’amnésie. Pépin de Pomme, lui, a carrément oublié toute son existence d’avant la Terreur. L’enquête de Tem sur la vie et l’identité de ce nouveau client va le conduire d’étonnement en déconvenue… Et c’est sans compter la surprise que lui réserve Gloria !
  • Coûte que coûte, David Weber. Ce onzième tome mettra Honor Harrington à mal. Les tabloïds mondains s’en donnent à cœur joie lorsqu’ils la découvrent sortir d’une clinique d’assistance à la reproduction. Le plus important, cependant, demeure la guerre latente entre Manticore et la République du Havre. Honor est d’ailleurs appelée en renfort pour bousculer l’ennemi et l’obliger à redéployer ses forces. Est-ce vraiment un bien ? Le remède n’est-il pas pire que le mal ?

Vous connaissez désormais nos publications en numérique de la semaine prochaine. Rien de mieux pour débuter un nouveau mois, n’est-ce pas ? De plus, le mercredi 8 mai, retrouvez la suite de notre feuilleton Rohel de Pierre Bordage avec l’épisode Le Monde des Franges (toujours au prix envoûtant de 1,99 €).

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de bonnes lectures, en attendant de nouvelles révélations fracassantes vendredi prochain.

Que les ayas soient avec vous !

Avis de raz de marée numérique

Ami(e)s du numérique bonjour,

Notre inéluctable rendez-vous du vendredi est arrivé. Quels livres immatériels vous attendront sagement chez tous vos libraires en ligne préférés ? Cette semaine, préparez-vous à une invasion massive des mémoires de vos terminaux numériques.

La Compagnie noire revient dans un neuvième volume. Désormais, c’est Roupille qui tient les annales pour que la vérité soit révélée au grand jour. Vous pourrez également retrouver dans une Chine mythique Nugua et Niccolo toujours en quête des dragons disparus. Je suis sûre que les fabuleuses histoires d’Honor Harrington vous manquent. Eh bien, il va falloir encore patienter un peu pour retrouver votre héroïne préférée… Néanmoins, nous vous proposons de découvrir les événements qui se déroulent dans un autre coin de la galaxie Honorienne. De nouveaux envahisseurs menacent le monde de Bré et Arcturus a du pain sur la planche. Serez-vous de la partie ? Non ! Attendez… pour vous… pour vous je vois un long voyage… des kangourous ? Un homme qui court beaucoup ? Si seulement, je parvenais à déchiffrer ce qui est écrit sur son chapeau… M… A… J… E… Au temps pour moi, laissez tomber, ça doit être des interférences dans ma sphère de vision.

  • L’eau dort, Glen Cook. Nous sommes propulsés dans un temps où la Compagnie noire n’existait pas encore. Mais Roupille souhaite que la vérité soit connue de tous même si le destin décide que nul ne lira ces annales qui sont pourtant l’âme de la Compagnie.
  • La Lance et la Lumière, Kai Meyer. La magie et les sortilèges règnent autour de Nugua et Niccolo. Leur quête des dragons prend une nouvelle tournure. Nugua doit s’envoler vers le cimetière des dragons en compagnie de l’immortel Li. Car seuls les dragons peuvent interdire à l’éther de mener à terme ses projets destructeurs. Quant à Niccolo, il essaye désespérément de sauver les trois derniers Xian. S’ils venaient à mourir, les liens entre les dieux et la terre seraient rompus et l’éther dominerait le monde…
  • L’Ombre de Saganami, David Weber. Saganami est une école qui forme les officiers de Sa Majesté. A peine sortis de l’académie, ils se retrouvent plongés dans la réalité de la guerre, car les hostilités ont repris contre la République du Havre. Cependant, certains d’entre eux sont affectés à bord de l’Hexapuma, dépêché vers l’amas de Talbot qui a demandé son annexion au Royaume. Mais certaines firmes interstellaires sans scrupules ne l’entendent pas de cette oreille. Le capitaine Terekhov doit faire face à un défi impossible. Quel sera le prix de la réussite de sa mission ?
  • Les Ssahanis, Gilles Servat. De retour sur Bré, Myrdhinn apprend qu’un nouveau peuple, Les Ssahanis veulent conquérir la planète… De son côté, Arcturus est à la poursuite des armes divines qui pourrait repousser cette invasion. Néanmoins, une malédiction l’attendra sur Askol et mettra à mal ses desseins…
  • Le Dernier Continent, Terry Pratchett. Le dernier continent du Disque-monde est une terre aride, condamnée à disparaître. Un étranger vadrouille pourtant dans ce désert rouge sans que personne ne le connaisse… Comment réussira-t-il à changer le cours de l’histoire en empêchant un tama de voler un mouton ? Sauvera-t-il ce contient d’une mort inexorable ?

Cette programmation à paraître lundi prochain vous paraît alléchante ? Eh bien, ce n’est pas tout ! Dès la semaine prochaine, vous retrouverez nos sorties hebdomadaires du lundi plus nos sorties du mercredi ! C’est comme ça, désormais ce n’est plus un mais deux rendez-vous de parutions que vous proposent les éditions L’Atalante. Et quoi de mieux qu’un bon vieil opéra de l’espace, avec de l’aventure, des complots, des trahisons et une bonne dose de panache, écrit par Pierre Bordage lui-même pour inaugurer la chose ?

En outre, exceptionnellement, ce ne sera pas un, mais deux épisodes de la première saison de Rohel que nous vous proposerons en ce joli premier jour de mai :

  • Le Chêne Vénérable
  • Les Maîtres Sonneurs

Le premier épisode vous est gracieusement offert ; quant au second, il sera au prix doux de 1,99€. Comme ça, il vous restera de l’argent pour acheter un petit brin de muguet !

Les nouveautés du mois

Une fois n’est pas coutume, c’est en ce deuxième mardi du mois que nous vous présentons nos nouveautés. Mais rassurez-vous : dès juin, nous reprendrons nos bonnes habitudes.

Je ne vais pas vous le refaire tous les mois, le coup de la sagesse populaire. Et c’est sans plus attendre que je vais plonger dans le vif du sujet. Sur les quatre nouveautés de mai, trois viennent enrichir notre collection jeunesse et une la collection La dentelle du Cygne.

Commençons par le lourd, le très lourd (je sais, la blague est assez facile…). Champion toutes catégories de l’imaginaire, j’ai nommé le premier roman d’une série intitulée Grimnoir : Magie brute de Larry Correia. Au croisement des genres du pulp, de la fantasy urbaine et des superhéros, laissez-vous embarquer par un scénario mené tambour battant écrit dans un style très visuel. Vous avez déjà pu lire des billets consacrés à ce livre sur notre blog (par ici) en voici un petit aperçu supplémentaire.

Jake Sullivan, vétéran de la dernière guerre mondiale, est un détective privé au passé de truand. Il doit la liberté à ses pouvoirs magiques – qui lui permettent de manipuler la gravité. Mais sa liberté a un prix : il doit mettre ses pouvoirs à la disposition du Bureau des Investigations à chaque fois qu’une enquête est liée au surnaturel.

Alors que sa dernière mission tourne mal, il est confronté aux véritables enjeux géopolitiques d’un monde où toutes les grandes puissances cherchent à s’approprier une arme au pouvoir de destruction inimaginable. Jake sera alors la parfaite recrue pour la société secrète du Grimnoir – police, juge et bourreau des « actifs », abusant de leurs pouvoirs.

Pour continuer, plongeons-nous dans l’aventure et la piraterie dans les mers des Caraïbes avec Flibustière ! de Johan Heliot. Des tréfonds du bayou jusqu’aux prisons sordides, nous allons suivre les pas d’Alexia Dumas, une héroïne pleine de panache.

Couverture © Didier Graffet

1797 Aristide Dumas embarque à La Rochelle avec sa femme et sa fille à destination des Caraïbes. Peu avant leur arrivée, sa femme meurt en mettant au monde un garçon, et leur navire, La Destinée, est abordé par un corsaire. Le destin d’Alexia est scellé. À douze ans, déguisée en garçon, elle rejoint la communauté des frères Lafitte, célèbres flibustiers établis à l’embouchure du Mississipi, pour garantir sa survie et celle de son jeune frère…

Dès lors elle sillonnera le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes pour faire sortir son père de prison, libérer le corsaire Logan des griffes de l’affreux Bonnafé et se lan cer dans la flibuste à son compte.

De batailles en trahisons, voici le premier livre des aventures d’Alexia Dumas, flibustière, une héroïne prise dans la tourmente de la colonisation en Amérique, avec en fil rouge le combat pour l’abolition de l’esclavage et l’émancipation par tous les moyens.

Couverture © Benjamin Carré

Il y a aussi, en ce mois de mai, un livre que vous êtes nombreux à attendre : le troisième et dernier tome de la saga de Doregon de Carina Rozenfeld. Les Cracheurs de lumière est là, tout chaud sorti de chez l’imprimeur (hmmm, j’anticipe un peu à vrai dire, mais c’est pour très bientôt !).

Mia, Josh et Garmon se retrouvent enfin dans la même ligne temporelle. Leur mission : faire disparaître l’ombre qui absorbe toute lumière et toute chaleur en Doregon, sans quoi les mondes qui s’ouvrent dans le couloir aux tableaux seront voués à la mort. Les humains et leurs alliés télépathes se rassemblent pour l’ultime bataille face à un Moone écrasant de supériorité et de noirceur…

Dernier de la liste, mais pas des moindres, le deuxième tome de la série Le peuple des nuées de Kai Meyer : La Lance et la lumière.

Tandis que Pleuring chemine avec Bisevent à la recherche de ses souvenirs, Nugua se rend avec le Xian Li au cimetière des dragons, afin de demander au gardien le lieu où séjournent ceux qui ont subitement disparu. Eux seuls pourront la sauver de la malédiction de la Main Pourpre qui la fait mourir à petit feu. Mais surtout, ils sauront aussi empêcher l’éther de mener à terme ses funestes projets de destruction du monde. Quant à Niccolo, il est toujours sous le charme magique de Fille de Lune qui, esclave de l’éther, cherche à tuer les trois derniers Xian. Saura-t-il l’en empêcher au risque de la tuer, alors qu’il l’aime irrésistiblement ? Si le dernier Xian venait à mourir, le lien entre les dieux et la terre serait rompu et l’éther malfaisant dominerait le monde.

Tous ces titres, vous les retrouverez chez vos libraires préférés dès le 23 mai. Je vous souhaite un très bon mois de lecture !