Bleu Argent : du nouveau dans l’univers du Melkine

bleu-argent.indd

L’univers du Melkine appelé Expansion comprend des dizaines ou des centaines de mondes habités, chacun avec des particularités culturelles différentes. La trilogie en exploitait quelques-uns à travers des nouvelles et Bleu Argent permet d’approfondir ce qui n’était que survolé.
Dans le tome 1, le nom de Poéia est évoqué au détour d’une phrase, quand on découvre ses Déclameurs. Je ne savais même pas de quoi il retournait. En revanche, je me doutais que ce peuple avait un rapport avec les contes, les récits et les légendes.
L’idée de Bleu Argent est née avec Théo, dans le deuxième tome, quand il raconte l’histoire du Roi et du dragon autour de l’immortalité. J’ai eu du plaisir à composer ce récit et je voulais prolonger cette expérience. Poéia devenait alors le monde idéal où jouer avec les contes.
Ensuite, tout le temps de la trilogie, j’avais tant de fois mis en scène des adolescents sur le point d’embarquer sur le Melkine qu’on me suggérait d’en faire un roman où ils seraient les héros. Quand le décor de ces alliances enchâssées m’est venu en tête, j’avais trouvé le lieu pour l’histoire.Je désirais exploser tous les budgets et proposer un endroit plus merveilleux encore que le Melkine.
Un monde qu’un lecteur voudrait explorer et qui semblerait sans limites tout en bouleversant ses repères et changeant ses habitudes. Poéia est un univers de lumière et de couleurs avec ses parts de mystère et d’ombres. Comme dans les contes.
J’ai aussi pensé aux lecteurs de la trilogie en apportant des pièces supplémentaires dans la compréhension de l’Expansion. On y découvre le passé d’un des personnages du tome 1, mais surtout une autre manière de raconter l’histoire de l’Humanité depuis son départ de la Terre. C’est une interprétation (puisqu’il n’existe plus aucun témoin direct), mais une interprétation plus riche et plus sensible que le cours donné sur le navire.
Enfin, comme avec la Trilogie, le désir des étoiles et la quête de vérité sont les moteurs essentiels de Bleu Argent. Si le Melkine est un héros, ce n’est pas parce qu’il est un navire spatial, mais parce qu’il incarne un rêve fondamental et que c’est une manifestation de liberté pour tout jeune (garçon ou fille, et je tenais particulièrement à ce dernier point) qui ne se contente pas des règles que la société lui impose. Cependant, cette liberté s’acquiert non par la violence, mais par l’intelligence et elle constitue une source de joie incomparable.

 

Olivier Paquet

Melkine Mort du MelkineEsprit du Melkine

Concours permanent (juin)

Chaleureuses salutations nantaises,

Nous nous retrouvons en ce jour dominical pour un nouveau concours mensuel. Quels livres pourraient être bien mis en jeu ce mois-ci ? Encore un peu de patience ! Un bref récapitulatif des règles s’impose.

Le concours se compose de cinq questions : les quatre premières sont librement inspirées par nos nouveautés du mois dont la couverture fera l’objet d’une bannière en en-tête de notre blog. La cinquième question portera sur l’ordre d’apparition de ces fameuses bannières.

Pour participer, il vous suffit de répondre à toutes les questions en commentaire à ce billet. Les cinq lauréats seront désignés par tirage au sort parmi ceux qui auront donné toutes les bonnes réponses. Ils remporteront le livre de leur choix parmi les nouveautés mises en jeu. (Vous préciserez l’ouvrage qui vous intéresse à la fin de votre commentaire.) Si le nombre de gagnants ainsi désigné est inférieur à cinq, les autres gagnants seront désignés par tirage au sort entre les participants totalisant un maximum de bonnes réponses.

Ce concours se terminera le mercredi 19 juin à midi (heure atalantéenne).

Allez ! Vous avez été particulièrement charmants : dévoilons nos nouveautés et nos questions.

A – Dans L’Empire du milieu de David Wingrove, combien de tangs se partagent le pouvoir ?

  1. 8
  2. 7
  3. 6

B – Sur quelle planète est retourné Théo dans le roman d’Olivier Paquet, La Mort du Melkine ?

  1. Giverny
  2. Gigante
  3. Giverne

C – Dans Vers les ténèbres d’Andreï Dyakov, comment se nomme le vaisseau dont l’équipage assiste à la destruction de l’île Moshchny ?

  1. Babel
  2. L’Arche
  3. DeLorean

D – Dans quelle ville Quentin, Julia, Eliot et Janet rencontrent-ils un dragon dans la suite de Lev Grossman, Le Roi magicien ?

  1. New-York
  2. Venise
  3. Tegucigalpa

D- Quelle bannière verrez-vous apparaître le 21 juin, le 29 juin, le 6er et le 14 juillet ?

  1. L’Empire du milieu
  2. Vers les ténèbres
  3. La Mort du Melkine
  4. Le Roi magicien

Pour ce joli mois de juin (nous nourrissons l’infime espoir que cette fois-ci le soleil sera parmi nous durablement… comme on dit, l’espoir fait vivre !) vous pourrez gagner : L’Empire du milieu de David Wingrove, La Mort du Melkine d’Olivier Paquet, Vers les ténèbres d’Andreï Dyakov et Le Roi magicien de Lev Grossman.

Que la force des bonnes réponses soit avec vous !

La Décade de l’Imaginaire – Quatrième jour

Nous voici au quatrième jour de notre Décade de l’Imaginaire. Au programme : une nouvelle de Terry Pratchett dans le Disque-monde et le roman d’Olivier Paquet, Le Melkine.

La nouvelle que nous vous offrons en ce jour est Drame de troll de Sir Terry Pratchett. Une histoire de pont à péage, de tradition, du temps qui passe et de nostalgie avec un Cohen le Barbare plus en forme que jamais.
Si vous découvrez le Disque-monde et que vous ne savez pas par où commencer votre exploration, quelques pistes dans ce billet.
Pour découvrir quelques extraits de romans à télécharger gratuitement de cet auteur britannique hors norme, c’est par ici.

Le roman dont je veux vous parler aujourd’hui est Le Melkine d’Olivier Paquet. Le Melkine, un astronef qui sillonne la Galaxie depuis plus de trois cents ans. Un navire-école à l’algorithme de positionnement tenu secret. Un enseignement attaché à un idéal d’évolution humaine. Pourtant, Azuréa, la dirigeante de la Fréquence Banquise est bien décidée à trouver et à détruire ce vaisseau qui élude l’influence des médias. Une guerre personnelle et sans merci.
Olivier Paquet joue avec ce monde où la domination est une question de puissance d’émission de messages médiatiques aliénants, et où la manipulation de et par l’information est l’arme la plus dévastatrice pour nous montrer les dérives du nôtre. Olivier Paquet est en cela le digne héritier des grands auteurs de science-fiction qui, sous couvert d’ailleurs et de demains, s’emploient à disséquer l’ici et l’aujourd’hui.
Pour en apprendre davantage sur l’auteur et lire gratuitement des extraits de ses romans rendrez-vous sur cette page.
Et n’oubliez pas la nouvelle inédite de cet auteur que nous vous offrons depuis mardi à l’occasion de cette Décade.

La Décade de l’Imaginaire – Deuxième jour

Chers lecteurs, chères liseuses !

Que vous réserve cette deuxième journée de la Décade de l’Imaginaire ? Eh bien, je vais vous parler aujourd’hui d’Olivier Paquet dont vous pouvez découvrir le texte inédit Le peuple des Signeurs, ainsi que de Simon R. Green et la saga de Traquemort.

Commençons par la nouvelle gratuite du jour et son auteur.
Avec Le peuple des Signeurs, nous vous proposons de découvrir un texte inédit d’Olivier Paquet dans l’univers du Melkine.
Olivier Paquet est docteur en science politique spécialisé en Tchécoslovaquie. Il est passionné par la science-fiction, l’animation japonaise et les mangas. Il est chroniqueur dans l’émission « Mauvais genres » sur France-Culture sur ses sujets de prédilection.
Il a publié aux Éditions L’Atalante Les loups de Prague et Le Melkine. La mort du Melkine, deuxième roman de la trilogie du Melkine, paraît en juin 2013. Les trois romans sont déclinés tant en édition papier qu’en édition numérique.

Parlons maintenant du livre à prix découverte…
Pour vous évader dans une saga de space opera de grande envergure, que diriez-vous de suivre les aventures d’Owen Traquemort, un aristocrate, installé loin de la cour de l’Impératrice (surnommée la Garce de Fer), que sa maîtresse du moment cherche à exécuter en apprenant que sa tête est mise à prix. Obligé de fuir la planète qui lui sert de fief sans comprendre les causes de sa mise au ban, Owen va rencontrer des personnages hauts en couleurs entre contrebandiers, assassins et même un révolutionnaire professionnel, une véritable légende vivante !La plume de Simon R. Green est affutée, inventive, drôle. Il sait entraîner le lecteur dans des aventures rocambolesques où se mêlent habilement des thèmes sérieux et un humour confinant parfois à l’absurde si cher aux sujets de la couronne britannique. Bref, une découverte à ne pas manquer !

Les nouveautés du mois

Chaleureux bonjour atalantéen,

C’est sous un soleil radieux que nous sommes de retour pour vous annoncer nos sorties du mois ! Vous avez aimé Magiciens de Lev Grossman ? Retrouvez Quentin, Julia, Eliot et Janet dans Le Roi Magicien ! Olivier Paquet revient avec son vaisseau le Melkine dans La Mort du Melkine. Andreï Dyakov nous offre une plongée dans les tréfonds du métro pétersbourgeois avec Vers les ténèbres. Quant à David Wingrove, il poursuit sa saga Zhongguo avec L’Empire du Milieu.

Commençons notre présentation par un roman de Science-fiction précurseur et palpitant dont l’action se déroule entre l’Angleterre et la Chine profonde.

9782841726387_300PAIX IMMUABLE

2196. Plus d’un siècle s’est écoulé. Un siècle de paix pour le Zhongguo et ses bientôt quarante milliards d’âmes réparties dans les trois cents niveaux des Sept Cités. Le Conseil des tangs veille jalousement sur cette paix. La clé en est la stabilité, c’est-à-dire le refus du changement. Mais peut-on arrêter la grande roue de l’Histoire ?

CHAOS EN GERME

Car il y a des insatisfaits, notamment parmi les Hongmao au long nez. Et le goût du complot n’a pas disparu, y compris dans l’entourage du pouvoir. L’assassinat du ministre de l’Édit, chargé du contrôle des technologies nouvelles, servira de détonateur. Le Zhongguo se précipite vers la guerre des Deux Directions. Mensonge, crime et trahison ne connaîtront plus de barrières.

Empreint d’une originalité manifeste, La Mort du Melkine est un space opera abordant ingénieusement les thèmes de la diffusion des cultures et de l’échange.

9782841726400_300Le développement de la communication instantanée dans l’espace a bouleversé l’Expansion. Les Fréquences s’affrontent pour étendre leur influence, effaçant les conditionnements culturels. À ce jeu, la Technoprophète se révèle la plus brutale et la plus engagée des conquérantes.

À l’écart de ce conflit, les anciens élèves du Melkine cherchent leur place dans cet univers. Théo est retourné sur Giverne et ses mystérieux arbres de verre, rêvant du jour où il retrouvera les étoiles, tandis que sa femme, Myriam, tente d’assurer une vie confortable à leur famille.

Quand ils reçoivent la visite d’Ismaël, ce n’est plus l’adolescent chassé du vaisseau mais le dirigeant de Crépuscule, la seule Fréquence capable de rivaliser avec Banquise. Quinze années ont passé, que reste-t-il des serments d’amitié et des promesses ?

Insensible à ces enjeux, le Melkine poursuit son voyage dans l’espace. Cependant, tôt ou tard, Arthur,

Indira et Alexandre, comme tous les professeurs, devront choisir leur camp ou disparaître.

Empli d’univers parallèles, Le Roi magicien nous fera passer de l’affolement à l’effroi. Ce livre deviendra le parfait compagnon des amateurs de J. K. Rowling et C. S. Lewis.

9782841726424_300Le temps a passé depuis les aventures contées dans Les Magiciens. Quentin, Julia, Eliot et Janet sont désormais les souverains de Fillory, le royaume magique de leurs lectures enfantines. Mais le merveilleux tourne parfois au noir. Et de graves incidents troublent la quiétude du château royal. Un oracle de mort et de destruction tombe sur le pays enchanté.

Énigmes et menaces entraînent Quentin et Julia dans un nouveau périple. La quête qui les attend passe par l’Amérique dont ils sont issus, elle traverse l’école de Brakebills, s’attarde à Venise pour y rencontrer un dragon, plonge entre les mondes et jusque dans l’au-delà. Les sept clés d’or sauveront-elles Fillory ? Et le plus grand mystère ne viendrait-il pas de Julia elle-même, dont la découverte de la magie a suivi un cheminement obscur ?

Confirmant le talent d’Andreï Dyakov, Vers les ténèbres nous plonge au cœur des intrigues du métro de Saint-Pétersbourg. Entre action et rebondissements, l’auteur nous laisse peu de temps pour reprendre notre respiration dans une intrigue où les apparences sont toujours trompeuses…

9782841726417_300Retour d’une mission, l’équipage du Babel assiste, impuissant, à la destruction de l’île Moshchny, son refuge, dans une explosion nucléaire. Barricadés dans une station, les rescapés lancent un ultimatum à l’ensemble du métropolitain de Saint-Pétersbourg : si les responsables de cette abomination ne leur sont pas livrés sous une semaine, un gaz mortel balaiera tout le réseau. Les délégués réunis des grandes lignes souterraines décident de confier l’enquête à Taran, un stalker à la réputation sans tache.

Le compte à rebours pour la survie est lancé.

J’en ai déjà l’eau à la bouche, pas vous ? Pourtant, ce n’est que le 20 juin que vous retrouverez toutes ces nouveautés chez vos libraires préférés. En attendant, notre concours mensuel vous attend dès le 16 juin pour tenter de remporter un de ces titres.

En attendant, bonnes lectures !