Pourquoi tant de haine ? La flotte perdue : par-delà la frontière

Souvenez-vous, il n’y a pas si longtemps nous avions laissé Jack Geary et toute sa flotte au milieu d’un système solaire plus qu’hostile et hérissé de massives citadelles vomissant par milliers les têtes nucléaires…
Pourquoi tant de haine ?
Bon sang, il s’agit là d’un Premier Contact avec l’Extra-Terrestre, quelque chose d’unique, de révolutionnaire, d’excitant même. On pourrait, au moins, attendre de se disputer à mort avant de briser l’atome, non ?
À cet instant le lecteur attentif objectera que le Premier Contact a déjà eu lieu, plusieurs siècles auparavant, avec une race non seulement hostile mais si maladivement secrète qu’elle décida même de cacher cette hostilité durant cette durée (nonobstant quelques opérations de sabotage) !
On les nomme les Énigmes et, si vous voulez en savoir plus sur Elles, il vous faudra consulter le tome précédent (Intrépide – ne dites rien, je commence à regretter d’avoir suivi ce jeu du titre-en-un-seul-mot) dans lequel une audacieuse expédition, toute d’infiltration, jette une première lumière sur des êtres d’une paranoïa si accomplie qu’elle les a conduits à brouiller jusqu’à la lumière qui ose s’échapper de leurs Mondes.
Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à nos Vaches, car ces nouveaux Extra-Terrestres ressemblent à un croisement de Vache et d’Ours et ils sont observables, enfin. Le texte vous convie donc à un exercice de Xéno-psychologie en temps de guerre. Objectif : comprendre l’agressivité de cette culture, comprendre l’animal social derrière l’être intelligent pour mieux anticiper ses réactions.
J’aime beaucoup car cela correspond au rapprochement régulier entre l’Homme et l’Animal, lentement la frontière entre les deux se brouille à mesure que l’unicité des compétences de l’Homme est remise en question.
Quelle mine pour l’auteur de SF. Je dis bien SF car en partant d’une série basant sa popularité sur les conflits militaires Jack Campbell est en train de nous faire de la science-fiction au sens le plus large. Sans retirer de tension dramatique, car à la fin il s’agit d’échapper aux ultra-massifs vaisseaux qui menacent la flotte de Black Jack d’une très classique manœuvre dite du « Marteau et l’Enclume ».
Alléchés ? Vous venez de relire les classiques de l’extra-terrestre que sont Anneau-Monde (Larry Niven), Le Moineau de Dieu de Mary Doria Russell ou La Poussière dans l’œil de Dieu toujours de Niven, alors n’hésitez pas à sauter dans ce nouveau train. Cette série vient en effet de faire un arrêt au roman précédent (Intrépide) pour laisser monter de nouveaux lecteurs (ceci expliquant les rappels un poil ennuyeux pour les fans de la série depuis le début, désolé).

Bon voyage.

Alain Kattnig
Co-directeur de la « Dentelle du Cygne »

P.S. Vous noterez que je n’ai rien dit à propos de l’araignée géante en couverture, mais ce n’était pas facile.

Les nouveautés du mois

Le rendez-vous immanquable du premier mardi du mois est bien au rendez-vous ce mois-ci ! Et en plus, il y en aura pour tous les goûts, fantasy jeunesse, SF militaire, heroic fantasy et du théâtre aussi. Un programme bien chargé vous attend : la trilogie complète de la Quête des Livres-Monde de Carina Rozenfeld avec la sortie inédite du troisième livre, un Meyer – et non le pire, le livre 2 de la Flotte perdue : par-delà la frontière, le 4e opus des Chroniques de Tramorée et une comédie à faire mourir de rire. En somme, tout ce qu’il faut pour faire plaisir à toute la famille pendant les fêtes !

Commençons par la jeunesse et la sortie inédite et tant attendue du Livre du Temps, troisième volet de la Quête des Livres-Monde de Carina Rozenfeld et en prime une nouvelle édition du Livre des Âmes et du Livre des Lieux, les deux premiers livres.

Le Livre des Âmes
Zec a 16 ans et vit une adolescence parfaitement normale… jusqu’au jour où, à l’issue d’une nuit agitée, des ailes lui poussent dans le dos. Zec apprend bientôt qu’il est originaire d’une planète disparue dans le néant à cause de l’Avaleur de Mondes, et qu’il a pour mission de la ressusciter. Aidé d’Éden, une jeune fille ailée comme lui, il doit retrouver les trois Livres-Monde, cachés sur la Terre, où sont enregistrés les âmes, les lieux et l’histoire de ce monde perdu.
Mais cette quête s’annonce hautement dangereuse car l’Avaleur de Mondes est bien décidé à terminer ce qu’il a commencé…

Le premier volet de la trilogie la Quête des Livres-Monde a reçu le Prix Imaginales des collégiens 2009 et le Prix des Incorruptibles 2010.

Le Livre des Lieux
Zec et Éden sont deux adolescents originaires de Chébérith, une lointaine planète jadis effacée par l’Avaleur de Mondes. Ils ne pourront la ressusciter qu’en retrouvant les trois Livres-Monde. Voilà dix jours qu’ils ont récupéré le premier livre, à l’issue d’un périple dans les calanques de Marseille, et l’ont mis à l’abri dans un coffre-fort.
Mais, ce faisant, ils ont réveillé l’entité destructrice qu’ils espéraient juste ment contrer. Ils se lancent donc dans la quête du deuxième livre la peur au ventre, avec la sensation d’être observés. Ils n’auront pas trop du soutien de Louis et Léa pour résister à l’Avaleur de mondes, qui tente par tous les moyens de faire avouer à Zec où est caché Le Livre des Âmes

Le Livre des Temps
Zec et Éden sont deux adolescents originaires de Chébérith, une lointaine planète jadis effacée par l’Avaleur de Mondes. Ils ne pourront la ressusciter que s’ils retrouvent les trois Livres-Monde.
Les deux premiers livres ont été réunis, mais leur ouverture a provoqué des distorsions qui ont mis à mal la santé d’Eyver au point de le plonger dans le coma. Sans lui, la quête des Livres-Monde s’arrête net, car il est le seul à pouvoir lire les indices laissés en chébérien dans le carnet de Mélior. Et la rentrée approche pour les quatre amis.
Seul motif de satisfaction, l’Avaleur de Mondes n’est pas revenu depuis quelques jours. Mais tout bascule quand un message laissé sur le répondeur de Léa leur apprend qu’il existe d’autres Chébériens quelque part sur Terre…
Le Livre du Temps clôt cette trilogie fantastique, variation étourdissante sur le thème du superhéros.

 

Et pour continuer dans le chapitre jeunesse, retrouvez ce mois-ci la fin de la trilogie Le Peuple des nuées de Kai Meyer, Le Dragon et le Diamant, couronné par le Prix Imaginale 2012.

Tous les chemins convergent vers les Dongtian, les montagnes célestes où les dragons se sont réfugiés. C’est là que gît Pangu, le géant primitif à l’origine de la création, pétrifié depuis des millénaires au cœur des montagnes. Et c’est là que se tiendra l’ultime bataille contre l’éther décidé à détruire le monde pour le reconfigurer à sa volonté. Nugua, qui se veut la fille des dragons ; Niccolo, qu’un sortilège tient amoureux de Fille-de-Lune ; Bisevent, maîtresse des épées ; Pleuring, toujours affublé de son costume de dragon; Alessia, parmile peuple des nuées ; mais aussi les Marchands Secrets à bord de leurs vaisseaux du ciel, les géants tirés de leur long sommeil et les dragons eux-mêmes, ils ne seront pas de trop pour conjurer la catastrophe annoncée.

Sa sortie a été décalée d’un mois, mais il arrive, plongez à nouveau dans l’univers fantastique et héroïque de Javier Negrete avec le livre IV des Chroniques de Tramorée, j’ai nommé Agarta, le Cœur de Tramorée.

Dans quelques jours, les trois lunes s’aligneront et le dieu Tubilok ouvrira les portes de l’infernal Pratès. La Tramorée sera anéantie. Et c’est une coalition hétéroclite qui court contre la montre pour y faire obstacle. Kratos et Derguin font route séparément vers la mystérieuse Tartara, la cité interdite au-dessus de l’abîme, avec l’assistance des mages Kalagorinôr. Mille ans après Zémal, le dieu Tariman s’est remis à forger une épée de pouvoir. Hélas Mikhon Tiq, sachant le terrible secret de son origine, semble avoir rallié le camp de Tubilok. Les pièces sont en position sur l’échiquier pour l’affrontement décisif. Certains veulent sauver la Tramorée ou y étendre leur pouvoir, d’autres briguent la domination de la Réalité dans son ensemble. La bataille finale, qui aura lieu sous les flammes rouges du Pratès, au cœur de Tramorée, décidera du sort de plusieurs mondes.

Pour les amoureux de Campbell, et ses futurs amoureux, le livre II de la Flotte perdue : par-delà la frontière débarque pour vous, découvrez Invulnérable.

Des vaisseaux qui atteignent un âge où leur fiabilité devient problématique, des ordres de mission aberrants, des subordonnés dont la loyauté n’est pas toujours acquise : il n’a pas fallu longtemps à l’amiral John Geary pour comprendre que l’Amirauté de l’Alliance veut se débarrasser de lui après sa victoire contre les Mondes syndiqués. Les extraterrestres y prêtent d’ailleurs volontiers la main. La rencontre avec les mystérieux Énigmas ne s’est traduite que par des affrontements et voici que l’armada spatiale d’une nouvelle espèce rejette aussi toute tentative de communication et se déchaîne contre la flotte humaine. Aucun contact pacifique ne serait-il décidément possible? Mais peut-être l’espoir viendra-t-il d’où on ne l’attend pas car, dit-on, l’habit ne fait pas le moine. Invulnérable fait suite à Intrépide.

On termine avec du théâtre, Nouvelle Comédie fluviale, fantaisie aquatique,suivi de Un simple froncement de sourcil et autres textes de Marlon, un titre qui en dit long et qui vous embarquera dans un voyage loufoque et délirant !

 Nouvelle comédie fluviale
« Le cerf, en dessous d’un certain poids et sans les bois, on appelle ça un sanglier ! »
Lui, c’est Davy. L’autre, c’est Bull. Les deux hurluberlus voguent au gré des vagues loufoques qui les agitent et des soubresauts d’un rêve de gosse. Ils glissent sur les mots, assistent aux surgissements des petites choses de la vie et nous offrent l’aventure humaine d’une amitié naissante.

Un simple froncement de sourcil
Un metteur en scène, un auteur et un acteur principal répètent et jouent une pièce qui s’intitule donc Un simple froncement de sourcil…

Ged Marlon
Quatre textes qui scandent au fil du temps la création d’un
auteur-acteur unique. Comme si un mime se mettait enfin à
parler pour nous faire mourir de rire.

Retrouvez tous ces livres chez vos libraires préférés dès le 23 novembre, une date qui signe sans aucun doute le début de vos achats de Noël…