La Décade de l’Imaginaire – Cinquième jour… mais pas que

Chers lecteurs,
En ce vendredi nous allons, bien entendu, parler de la cinquième journée de la Décade de l’Imaginaire, mais pas seulement car il est temps d’annoncer les parutions numériques de la semaine prochaine !

La nouvelle gratuite du jour, c’est Nouvelle vie™ de Pierre Bordage. Dans un monde où des entreprises peuvent breveter le génome humain en sélectionnant les individus qui les intéressent, un homme est prêt à tout pour protéger sa fille…
Un texte qui fait froid dans le dos et qui n’est pas sans rappeler des pratiques en usage dans certaines entreprises d’agro-alimentaire… Un texte d’une actualité indéniable.

Pour les deux romans que je souhaite vous présenter aujourd’hui, je vais vous faire voyager jusqu’en Espagne, car c’est là que vit leur auteur : Javier Negrete. Cet ancien professeur de grec, qui se consacre désormais pleinement à l’écriture, connaît son Antiquité sur le bout des doigts. Ce n’est donc pas un hasard s’il a choisi d’écrire une saga de fantasy antique intitulée Chronique de Tramorée dont je vous propose de découvrir le premier tome aujourd’hui. Il s’intitule Zémal, l’épée de feu.
« Tariman, le dieu forgeron, descendit vers le feu éternel du Pratès, les abysses de l’enfer. Là, en secret, il forgea Zémal, l’Épée de Feu. Il invoqua les pouvoirs de la terre et du ciel, le feu des comètes, la lumière des étoiles, et les enferma tous dans une lame éblouissante par son éclat. » Or, le dernier porteur de cette arme fabuleuse vient de mourir et deux jeunes gens vont partir en quête de Zémal. L’un est un guerrier, l’autre disciple d’un mage. Mais la lame ne se laisse pas porter par le premier venu, son pouvoir se mérite…

L’autre roman dont je veux vous parler est Le Mythe d’Er, ou le dernier voyage d’Alexandre le Grand. Il s’agit ici d’une uchronie. Euctémon, le personnage central de ce roman, est le médecin personnel d’Alexandre de Macédoine qu’il a arraché à la mort à Babylone. Aussi, ce conquérant, après avoir déferlé sur Rome à la tête de ses armées et conquis la ville aux sept collines, se prépare-t-il au plus périlleux des voyages : la quête du temple du Destin, mentionné par Platon dans ses écrits, où résident les Moires qui président aux destins des hommes.

Pour en apprendre davantage sur l’auteur et ses romans, rendez-vous sur la page qui lui est consacrée sur notre site.

Et les nouveautés de lundi prochain ?

Alors que la Décade bat son plein, il ne faudrait pas négliger les titres à paraître la semaine prochaine car vous m’en avez réclamé certains avec insistance. Eh bien, que vos vœux soient exaucés !

  • Le temps, en s’évaporant, de Jean-Claude Dunyach. Et un recueil de plus qui rejoint la longue liste des disponibles à (re)lire absolument (pun intended) ;
  • Pouvoirs, d’Ursula Le Guin. Troisième et dernier roman de la Chronique des rivages de l’Ouest ;
  • Kali Yuga, de Roland C. Wagner. Ce huitième opus des Futurs mystères de Paris plonge Tem dans une enquête sur des électeurs volatils en pleine période électorale ;
  • Fils du ciel, de David Wingrove. Premier des deux romans d’ouverture de Zhongguo, Fils du Ciel nous entraîne au cœur des événements du 21e siècle, qui ont façonné le monde où se déroule la saga cent cinquante ans plus tard.

Oui, je sais, face à une telle débauche de titres de qualité, on ne sait que choisir. Pourquoi choisir, d’ailleurs ? Avec le numérique on peut se faire plaisir sans se fâcher avec son banquier… enfin, la plupart du temps.

Vous prendrez bien un p’tit flux ?

Salutations à tous!

Aujourd’hui, on va parler de météo, de pérennisation de rubrique… enfin, quand je dis « on », c’est un peu exagéré puisque vous ne pourrez réagir que plus tard et que de toute façon, nous n’allons pas parler, mais écrire… Et nous ne sommes pas aujourd’hui, d’abord ! Elle est nulle, cette introduction… Et maintenant, quelque chose de complètement différent.

  1. Ce catalogue que vous (re)découvrez
  2. Elle est là… et elle n’est pas seule
  3. Deux sorties pas comme les autres
  4. Gardons le Cap

Ce catalogue que vous (re)découvrez

Oui, c’est la deuxième semaine consécutive pour cette rubrique que je compte pérenniser pour mettre en lumière un titre, une série, un auteur… en fonction de l’inspiration, du sens du vent et de l’âge du capitaine. J’ai même créé une page spéciale qui regroupe les liens marchands vers différentes plateformes de vente pour que vous puissiez trouver le livre en quelques clics.
La semaine dernière, je vous avais parlé de La mécanique du talion de Laurent Genefort pour vous faire voyager dans les étoiles. Cette semaine, c’est dans un monde antique que je souhaite vous emmener en voyage ; dans le monde de Tramorée né de l’imagination fertile de Javier Negrete.
Imaginez… À l’aube des temps, un dieu forgeron crée une épée de feu y enfermant la puissance de cet élément. Imaginez… Deux jeunes hommes, l’un guerrier, l’autre disciple d’un mage partir en quête de cette épée dont le dernier détenteur vient de mourir. Imaginez… de sombres puissances qui veulent déclencher une guerre entre les hommes et leurs dieux de jadis. Des dieux venus des cieux…
Pourtant, quand l’une des plus grandes plumes de l’imaginaire espagnol revisite la fantasy antique, il ne faut rien tenir pour acquis. Et si l’histoire de ces dieux descendus des cieux était bien plus qu’une simple parabole ?

Elle est là… et elle n’est pas seule

Je vous avais annoncé sa création la semaine dernière et la voici, tout droit sortie de nos incubateurs… mais une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, elle a été clonée en trois exemplaires. De quoi vous parlé-je ? De la page des opérations spéciales, bien sûr !
Pourquoi clonée deux fois ? Parce que trois, c’est trois fois mieux. Et surtout, je me suis dit que le concept méritait d’être étendu. Donc, outre les opérations spéciales, vous trouverez une page avec les liens directs vers nos nouveautés de la semaine et vers les livres dont je vous parle dans la rubrique « Ce catalogue que vous (re)découvrez« .
La page des opérations spéciales sera mise à jour en fonction des opérations en cours, y seront mentionnés également les gratuits que nous vous proposons.
Les deux autres pages seront mises à jour tous les lundis, en même temps que sera publié le billet des lundis du numérique. Certes, l’annonce des nouveautés est faite le vendredi après-midi, mais toutes ne bénéficient pas d’une pré-commande, aussi le lien ne peut pas forcément être créé dès la publication de l’annonce. (Au moins, comme ça, je sais à quoi je consacre ma matinée du lundi… Et vous aussi.)

Deux sorties pas comme les autres

Vous avez été un certain nombre à nous demander pourquoi nous ne publiions pas simultanément les nouveautés en version papier et numérique. Eh bien, à compter de ce mois de février, nous allons tester la chose sur un certain nombre de nos titres. Et en fonction des résultats, nous généraliserons ou non la pratique sur l’ensemble du catalogue francophone (oui, en terme de droits, c’est beaucoup plus facile à gérer). Néanmoins en cas d’un franc succès, la chose pourra être étendue aux romans du domaine étranger.
Comment la chose va-t-elle se passer ? Nos livres papier sortent en librairie le jeudi et nos parutions numériques le lundi. Le papier aura donc toujours quatre jours d’avance sur le numérique. Néanmoins les pré-commandes sur ces titres particuliers seront déclenchées le lundi de la semaine de parution de la version papier, aussi pourrons-nous considérer le contrat de simultanéité virtuellement rempli !
Ce mois-ci, c’est Le sang des 7 Rois de Régis Goddyn (pour lequel je ne sais plus qui m’a soufflé l’idée d’un hashtag #L7R sur Twitter) et Cantoria de Danielle Martinigol qui bénéficient de la parution simultanée sur les deux supports.

Gardons le Cap

C’est au Cap en Afrique du Sud que notre rubrique météo va nous faire voyager cette semaine. C’est l’été dans cet hémisphère et je ne vous cache pas que je n’aurais rien contre un peu de soleil et de chaleur par ces temps frisquets… Bref… Si mes sources sont exactes, les températures au Cap devraient s’échelonner de 17 à 27°C avec un ciel où alterneront nuages et belles éclaircies, tout ça avec un vent de Nord-Ouest de 21 km/h. La nuit le taux d’humidité dépassera les 90%, alors qu’à la mi-journée il avoisinera les 56%.

Ce sera tout pour cette semaine, restez connectés et que le nuage soit avec vous !

Les nouveautés du mois

Le rendez-vous immanquable du premier mardi du mois est bien au rendez-vous ce mois-ci ! Et en plus, il y en aura pour tous les goûts, fantasy jeunesse, SF militaire, heroic fantasy et du théâtre aussi. Un programme bien chargé vous attend : la trilogie complète de la Quête des Livres-Monde de Carina Rozenfeld avec la sortie inédite du troisième livre, un Meyer – et non le pire, le livre 2 de la Flotte perdue : par-delà la frontière, le 4e opus des Chroniques de Tramorée et une comédie à faire mourir de rire. En somme, tout ce qu’il faut pour faire plaisir à toute la famille pendant les fêtes !

Commençons par la jeunesse et la sortie inédite et tant attendue du Livre du Temps, troisième volet de la Quête des Livres-Monde de Carina Rozenfeld et en prime une nouvelle édition du Livre des Âmes et du Livre des Lieux, les deux premiers livres.

Le Livre des Âmes
Zec a 16 ans et vit une adolescence parfaitement normale… jusqu’au jour où, à l’issue d’une nuit agitée, des ailes lui poussent dans le dos. Zec apprend bientôt qu’il est originaire d’une planète disparue dans le néant à cause de l’Avaleur de Mondes, et qu’il a pour mission de la ressusciter. Aidé d’Éden, une jeune fille ailée comme lui, il doit retrouver les trois Livres-Monde, cachés sur la Terre, où sont enregistrés les âmes, les lieux et l’histoire de ce monde perdu.
Mais cette quête s’annonce hautement dangereuse car l’Avaleur de Mondes est bien décidé à terminer ce qu’il a commencé…

Le premier volet de la trilogie la Quête des Livres-Monde a reçu le Prix Imaginales des collégiens 2009 et le Prix des Incorruptibles 2010.

Le Livre des Lieux
Zec et Éden sont deux adolescents originaires de Chébérith, une lointaine planète jadis effacée par l’Avaleur de Mondes. Ils ne pourront la ressusciter qu’en retrouvant les trois Livres-Monde. Voilà dix jours qu’ils ont récupéré le premier livre, à l’issue d’un périple dans les calanques de Marseille, et l’ont mis à l’abri dans un coffre-fort.
Mais, ce faisant, ils ont réveillé l’entité destructrice qu’ils espéraient juste ment contrer. Ils se lancent donc dans la quête du deuxième livre la peur au ventre, avec la sensation d’être observés. Ils n’auront pas trop du soutien de Louis et Léa pour résister à l’Avaleur de mondes, qui tente par tous les moyens de faire avouer à Zec où est caché Le Livre des Âmes

Le Livre des Temps
Zec et Éden sont deux adolescents originaires de Chébérith, une lointaine planète jadis effacée par l’Avaleur de Mondes. Ils ne pourront la ressusciter que s’ils retrouvent les trois Livres-Monde.
Les deux premiers livres ont été réunis, mais leur ouverture a provoqué des distorsions qui ont mis à mal la santé d’Eyver au point de le plonger dans le coma. Sans lui, la quête des Livres-Monde s’arrête net, car il est le seul à pouvoir lire les indices laissés en chébérien dans le carnet de Mélior. Et la rentrée approche pour les quatre amis.
Seul motif de satisfaction, l’Avaleur de Mondes n’est pas revenu depuis quelques jours. Mais tout bascule quand un message laissé sur le répondeur de Léa leur apprend qu’il existe d’autres Chébériens quelque part sur Terre…
Le Livre du Temps clôt cette trilogie fantastique, variation étourdissante sur le thème du superhéros.

 

Et pour continuer dans le chapitre jeunesse, retrouvez ce mois-ci la fin de la trilogie Le Peuple des nuées de Kai Meyer, Le Dragon et le Diamant, couronné par le Prix Imaginale 2012.

Tous les chemins convergent vers les Dongtian, les montagnes célestes où les dragons se sont réfugiés. C’est là que gît Pangu, le géant primitif à l’origine de la création, pétrifié depuis des millénaires au cœur des montagnes. Et c’est là que se tiendra l’ultime bataille contre l’éther décidé à détruire le monde pour le reconfigurer à sa volonté. Nugua, qui se veut la fille des dragons ; Niccolo, qu’un sortilège tient amoureux de Fille-de-Lune ; Bisevent, maîtresse des épées ; Pleuring, toujours affublé de son costume de dragon; Alessia, parmile peuple des nuées ; mais aussi les Marchands Secrets à bord de leurs vaisseaux du ciel, les géants tirés de leur long sommeil et les dragons eux-mêmes, ils ne seront pas de trop pour conjurer la catastrophe annoncée.

Sa sortie a été décalée d’un mois, mais il arrive, plongez à nouveau dans l’univers fantastique et héroïque de Javier Negrete avec le livre IV des Chroniques de Tramorée, j’ai nommé Agarta, le Cœur de Tramorée.

Dans quelques jours, les trois lunes s’aligneront et le dieu Tubilok ouvrira les portes de l’infernal Pratès. La Tramorée sera anéantie. Et c’est une coalition hétéroclite qui court contre la montre pour y faire obstacle. Kratos et Derguin font route séparément vers la mystérieuse Tartara, la cité interdite au-dessus de l’abîme, avec l’assistance des mages Kalagorinôr. Mille ans après Zémal, le dieu Tariman s’est remis à forger une épée de pouvoir. Hélas Mikhon Tiq, sachant le terrible secret de son origine, semble avoir rallié le camp de Tubilok. Les pièces sont en position sur l’échiquier pour l’affrontement décisif. Certains veulent sauver la Tramorée ou y étendre leur pouvoir, d’autres briguent la domination de la Réalité dans son ensemble. La bataille finale, qui aura lieu sous les flammes rouges du Pratès, au cœur de Tramorée, décidera du sort de plusieurs mondes.

Pour les amoureux de Campbell, et ses futurs amoureux, le livre II de la Flotte perdue : par-delà la frontière débarque pour vous, découvrez Invulnérable.

Des vaisseaux qui atteignent un âge où leur fiabilité devient problématique, des ordres de mission aberrants, des subordonnés dont la loyauté n’est pas toujours acquise : il n’a pas fallu longtemps à l’amiral John Geary pour comprendre que l’Amirauté de l’Alliance veut se débarrasser de lui après sa victoire contre les Mondes syndiqués. Les extraterrestres y prêtent d’ailleurs volontiers la main. La rencontre avec les mystérieux Énigmas ne s’est traduite que par des affrontements et voici que l’armada spatiale d’une nouvelle espèce rejette aussi toute tentative de communication et se déchaîne contre la flotte humaine. Aucun contact pacifique ne serait-il décidément possible? Mais peut-être l’espoir viendra-t-il d’où on ne l’attend pas car, dit-on, l’habit ne fait pas le moine. Invulnérable fait suite à Intrépide.

On termine avec du théâtre, Nouvelle Comédie fluviale, fantaisie aquatique,suivi de Un simple froncement de sourcil et autres textes de Marlon, un titre qui en dit long et qui vous embarquera dans un voyage loufoque et délirant !

 Nouvelle comédie fluviale
« Le cerf, en dessous d’un certain poids et sans les bois, on appelle ça un sanglier ! »
Lui, c’est Davy. L’autre, c’est Bull. Les deux hurluberlus voguent au gré des vagues loufoques qui les agitent et des soubresauts d’un rêve de gosse. Ils glissent sur les mots, assistent aux surgissements des petites choses de la vie et nous offrent l’aventure humaine d’une amitié naissante.

Un simple froncement de sourcil
Un metteur en scène, un auteur et un acteur principal répètent et jouent une pièce qui s’intitule donc Un simple froncement de sourcil…

Ged Marlon
Quatre textes qui scandent au fil du temps la création d’un
auteur-acteur unique. Comme si un mime se mettait enfin à
parler pour nous faire mourir de rire.

Retrouvez tous ces livres chez vos libraires préférés dès le 23 novembre, une date qui signe sans aucun doute le début de vos achats de Noël…

J – 17

Le jour fatidique approche à grands pas. Il est donc temps de lever davantage le voile sur notre programme de parution numérique.

Un sommaire succinct cette semaine :

  1. Un morceau de programme partiel
  2. Et vous aimez les éléphants ?

Un morceau de programme partiel

Voici un aperçu partiel de ce à quoi vous aurez droit le 12 novembre dans vos stores numériques préférés.

La Huitième couleur de Sir Terry Pratchett
Le Huitième sortilège de Sir Terry Pratchett
La Huitième fille de Sir Terry Pratchett
Mortimer de Sir Terry Pratchett

Métro 2033 de Dmitry Glukhovsky

Autour du fauteuil d’Anthony Galifot
Florilèges d’Anthony Galifot, une nouvelle extraite du recueil Autour du fauteuil vous sera offerte.

Les Guerriers du silence de Pierre Bordage
Terra Mater de Pierre Bordage
La Citadelle Hyponéros de Pierre Bordage
L’entrevue de Pierre Bordage, une nouvelle inédite en guise de préquelle à la saga vous sera offerte.

Zémal, l’épée de feu de Javier Negrete

Vestiges de Laurence Suhner

La Saison des singes de Sylvie Denis

Rêves de Gloire de Roland C. Wagner
Le Train de la réalité et les morts du Général de Roland C. Wagner

Et vous aimez les éléphants ?

Sachez qu’on nous promet un temps froid mais sec ce week-end à Nantes. Il parait également que le ciel sera globalement nuageux, mais que quelques rayons de soleil pourraient être de la partie. Qui sait ? Peut-être que, pour une fois, ce sera vrai… Je suis presque prêt à y croire. Presque.