Liber numericus : le voile se lève

Oui, oui, il se lève… pas complètement, bien entendu, sinon quel intérêt ? Passons en revue le programme de la semaine.

  1. Nos partenaires du numérique
  2. Un avant-goût du catalogue
  3. Nos auteurs chez Youboox
  4. Pendant ce temps à Tegucigalpa

Nos partenaires du numérique

Cela fait quelque temps que je vous en parle sur ce blog et ailleurs, le lancement de notre offre numérique est pour bientôt. On m’a posé beaucoup de questions sur les librairies en ligne où nos ouvrages seraient référencés. Eh bien, il est temps d’en dire un peu plus à ce sujet. Nous avons choisi de confier notre diffusion et distribution au tandem e-Dantes / Immatériel après avoir soigneusement étudié l’ensemble des offres présentes sur le marché. Pour ce rôle crucial de diffusion / distribution nous avons cherché des partenaires qui étaient en accord avec notre philosophie et notre approche du livre numérique tout en garantissant une fiabilité technique.

Un avant-goût du catalogue

Un autre sujet qui suscite bien des interrogation chez vous, chers lecteurs, c’est le contenu de notre catalogue numérique. Alors quels sont donc ces auteurs que vous retrouverez chez vos libraires digitaux préférés dès le 15 octobre ?
Aujourd’hui, je me contenterai de vous dévoiler quatre auteurs du domaine francophone ainsi que deux traducteurs (qui ont de préférence traduit plusieurs auteurs, histoire que le suspens demeure).
En ce qui concerne les auteurs : Pierre Bordage, Jean-Claude Dunyach, Laurent Genefort et Laurence Suhner.
Du côté des traducteurs : Jean-Daniel Brèque et Patrick Couton (qui a traduit plus de 70 livres pour la maison, vous voilà donc dans l’embarras du choix).

Nos auteurs chez Youboox

Depuis quelques semaines, je vous parle de la parution sur le site de notre partenaire Youboox des recueils de nouvelles de Jean-Claude Dunyach, dont un nouvel opus est disponible (soit dit en passant). Mais Jean-Claude Dunyach n’est pas le seul auteur à avoir voulu tenter l’aventure. Vous pouvez feuilleter les ouvrages de Pierre Bordage, Johan Heliot, Laurent Genefort ou encore de Carina Rozenfeld sur ce site ou grâce à leur application iPad.

Pendant ce temps à Tegucigalpa

Comme vous le savez tous, Tegucigalpa est la capitale du Honduras. On y annonce du brouillard dans la matinée avec un temps qui virera à l’orage en fin de journée, un taux d’humidité de 95%, des températures comprises entre 18° et 31°C et un vent de Sud-Est de 7 km/h.

7 réflexions au sujet de « Liber numericus : le voile se lève »

  1. Pas de Jean Marc Ligny, ni de Sylvie Denis ?
    Et au niveau des formats proposés, epub, pdf, mobipocket ?

    Donc mon premier achat sera Vestiges 😉 (une fois que j’aurais fais mon choix de liseuse !!)

    • N’hésitez pas à parcourir les différents billets consacrés au numérique sur notre blog, vous pourrez y glaner un certain nombre d’informations.
      Pour ce qui est des formats, nos livres seront disponibles en ePub et mobi.
      Quant aux autres auteurs et traducteurs de notre catalogue numérique, un peu de patience…

  2. Patrick Couton… haha… effectivement ça laisse le choix là… je note l’info (pas du tout sadique pour le coup) et continue de croiser les doigts sachant que Pratchett représente une bonne moitié des volumes traduits par Patrick Couton… d’un autre côté si lui ne figure pas au catalogue, on aura forcément Card ou Moorcock ce qui reste une excellente nouvelle quoi qu’il en soit !

    • Hé, hé… Outre Sir Terence, Orson et Michael, on pourrait ajouter à la liste Mark Sumner, Patrick Lee, Glen Cook, Martha Wells… Mais je reconnais que les statistiques sont plutôt de votre côté 😉

  3. n’ayant pas de liseuse étant un « vieux crouton » préférant le papier je vais opter pour le voyage a Tegucigalpa ha c’est pas un concours dommage par contre félicitations a tous ceux et celles qui oeuvrent dans l’ombre pour notre maison d’édition préférée

Laisser un commentaire