La Quête des pierres de Luet, La Pierre d’Etlal

Je me souviens encore du jour où j’ai eu l’idée de « La quête des Livres-Monde », c’était en mai 2007. Une idée assez sommaire, au départ : des ados qui ont des ailes dans le dos, et qui trouvent retrouver des livres cachés sur Terre afin de recréer une planète disparue.

Quelques lignes seulement, une trame à peine tissée, et pourtant tout était déjà là.Si, ce jour précis, j’avais su que ces héros en question, Zec et Eden, allaient vivre un tel destin, et m’entraîner avec eux dans une aventure aussi folle, je n’y aurais jamais cru.

Et pourtant nous voilà sept ans plus tard… La trilogie de La quête des Livres-Monde a vécu quelques péripéties avec son premier éditeur, mais a trouvé une maison solide et aimante pour s’y abriter, L’Atalante. C’est ainsi que Zec, Eden, Louis, Eyver, Léa et tous les autres ont pu se retrouver pour une dernière épreuve : celle narrée dans le tome 3, Le Livre du Temps.

Une dernière… vraiment ?

Le jour où j’ai écrit le mot fin une fois la trilogie achevée, c’était, pour moi, réellement la fin. Cette quête qui avait tenu en haleine des milliers de lecteurs arrivait à son terme et j’en étais soulagée, parce que pendant longtemps j’avais cru que ce dernier tome ne verrait jamais le jour. Et pourtant… Pourtant, il y avait vous, les lecteurs, qui veniez me voir en salon pour me parler de votre attachement à ces personnages que vous aviez appris à connaître au fil de la trilogie et qui réclamiez une suite. Et sur mon blog, et sur Facebook, et sur Twitter, j’étais cernée.

Alors, certainement que, sous ce déferlement de demandes, mon cerveau s’est remis en marche à mon insu, et a cherché comment faire revenir Zec et Eden, et un jour l’idée a jailli. Je me souviens en avoir parlé à Mireille Rivalland l’année dernière, à cette période à peu près, et, ne voyant rien venir, c’est elle qui l’été suivant m’a demandé de m’y mettre. Dès que mon emploi du temps l’a permis, j’ai renoué avec l’univers que j’avais créé quelques années plus tôt, et surtout avec Zec, Eden et Louis. Ce furent comme de belles retrouvailles, émouvantes. Je ne m’étais pas rendu compte à quel point ils m’avaient manqué, eux aussi.

Résultat, une nouvelle trilogie est née ! En voici déjà le premier tome, sept ans après que carina_rozenfeld_couverture_v2l’étincelle de l’idée de Chébérith m’est venue. Un bel anniversaire, n’est-ce pas ? Volontairement, j’ai repris l’idée d’une quête, pour garder un écho avec la première trilogie. Une nouvelle aventure, qui ne se passe plus sur Terre cette fois. Un mystère, des indices, cinq pierres de Luet à retrouver… et Zec, Eden et Louis décidés, à nouveau, à résoudre toutes les énigmes que ces pierres tombées d’une lune vont mettre sur leur chemin.

Alors, êtes-vous prêts à les suivre dans cette nouvelle aventure, et à sauver le monde une fois de plus ? La Pierre d’Etlal, le premier tome de « La Quête des pierres de Luet » n’attend que vous, ainsi que Zec, Eden, Louis, Eyver, Lodan, Riguel et de nombreux nouveaux personnages…

Bon voyage sur Chébérith.

Carina Rozenfeld

Une réflexion au sujet de « La Quête des pierres de Luet, La Pierre d’Etlal »

Laisser un commentaire