Fins du Monde – hypothèse cosmique

J’ai envie de vous parler de fins du monde, rassurez-vous je n’ai pas piraté ce blog, en réalité il y a une raison, d’ailleurs je vous propose de la deviner 😉
D’abord c’est tendance, c’est “hype”, et en ce moment la fin du monde tire plutôt du côté Zombie. À quand le corsage Chanel zombie-style ?

Le Zombie, on a déjà fait avec Celle qui a tous les dons, avec ici en bonus Mélanie ! Mais des fins du monde un peu SF, il n’y en a pas tant que ça, faut dire que le côté « définitif” des “accidents” cosmiques a un peu tendance à avoir des effets trop radicaux ! En témoigne d’ailleurs quelques petits films que je partage avec vous …
Voici tout d’abord la comète, corps peu volumineux surtout fait de glace sale, une catastrophe essentiellement locale :

Une mauvaise nouvelle pour les habitants du littoral, ça fait beaucoup de monde, mais celui-ci survivra. Le monde des humains s’entend.
Bien plus dramatique est la vidéo qui suit qui simule l’arrivée d’un énorme astéroïde (taille de Pallas dans la ceinture d’astéroïdes).

Quelle impressionnante simulation n’est-ce pas ? En voici les détails techniques :

Un astéroïde d’un diamètre de 500 km, destination: l’océan Pacifique. L’impact pèle les 10 premiers kilomètres de la croûte terrestre. L’onde de choc se déplace à des vitesses hypersoniques, les débris sont projetés en orbite basse autour de la Terre et retombent pour détruire la surface de la Terre. La tempête de feu encercle la Terre, vaporisant toute vie sur son passage. En un jour, la surface de la Terre est inhabitable.
Il semblerait que pareille catastrophe soit déjà arrivée au moins six fois dans l’histoire de la Terre …
Sur une musique des Pink Floyd « The Great Gig in the Sky » (1973).

Si le sujet vous intéresse, je vous propose de configurer votre propre fin du monde sur le site de l’université de Purdue, dans lequel des chercheurs ont publié un simulateur de collision entre un astéroïde que vous définirez et la Terre.
Histoire d’en mesurer les conséquences, vous pouvez même mettre votre distance à l’impact afin d’en évaluer les conséquences sur vous-même.
impact earth

Mais il y a encore pire, saviez-vous que la Lune est issue d’un impact encore plus terrifiant entre la proto-Terre et une planète nommée Theia de la taille de Mars ?

ça fait peur, n’est-ce pas ?
Heureusement tout ceci est dernière nous aujourd’hui … ou fort improbable. Mais dans le Multivers tout n’est-il pas possible ? Tout n’est-il pas déjà arrivé ?

 

Alain Kattnig

2 réflexions au sujet de « Fins du Monde – hypothèse cosmique »

  1. Ping : Fins du monde : l’hypothèse biologique | Blog des Éditions L'Atalante

  2. Ping : Le Grand Livre de la Fin du Monde : « Extinction Game », Gary Gibson | Blog des Éditions L'Atalante

Laisser un commentaire