« Celle qui a tous les dons » sur tous les fronts et dans toutes les têtes ?

Voici un casting « rêvé » pour ce livre au titre un peu étrange trouvé sur Pinterest :

Permettez-moi donc de vous présenter Mélanie : la jeune fille, l’héroïne du roman :

Pièce jointe 1 Mélanie ou « Isabelle Allen »

Mélanie est une jeune fille excessivement douée, d’où ce titre un peu étrange Celle qui a tous les dons. Un titre qui fait explicitement référence à Pandore, la première femme, dotée de nombreuses qualités par tous les Dieux grecques … mais dont la curiosité l’a conduite à ouvrir sa fameuse boîte. Une boite contenant tous les maux de l’Humanité.

Tout comme Pandore, Mélanie est dévorée de curiosité, la curiosité insatiable des enfants surdoués. Et ce vase sans fond s’abreuve à la source de ses professeurs, et de tous ceux-ci son préféré est Melle Justineau.
Pièce jointe 2

Melle Justineau ou « Sophie Okenedo »

 Mais contrairement à Pandore, la curiosité de Mélanie ne provoquera pas de catastrophes, tout au plus révélera-t-elle les lourds secrets qui rendent possible son étrange emprisonnement et la pitié de Melle Justineau …

Pourtant ce titre ne recouvre qu’une toute petite partie de la réalité, et à mon sens son objectif réel est de cacher le sujet du livre. Oh, pas très longtemps, mais suffisamment pour ne pas vous gâcher la première surprise du livre.

En effet, l’auteur s’est approprié un des sujets très à la mode dans la littérature de l’imaginaire. L’inconvénient, c’est le risque d’être assimilé aux œuvres les plus caricaturales qui traitent déjà ce sujet.

Or, si Celle qui a tous les dons relève d’un sujet « bateau » aujourd’hui, il est traité très très différemment, mais alors “très”.

C’est pourquoi même aujourd’hui, à quelques jours de sa sortie, je ne vous dirai rien ! Ok, je vous avais déjà fait le coup avant, mais aujourd’hui, pour me faire pardonner, je vous donne le casting du film, sympa non ?

Tenez, voici le sergent Parks, dans le rôle du militaire réaliste ; mignon non ?

Pièce jointe 3Sergent Parks  ou « Hugh Jackman »

Et le dernier soldat, qui n’oublie pas d’être généreux, même à la fin …Pièce jointe 4Kieran Gallagher ou “Rupert Grint”

Enfin, la figure destructive du roman, quelqu’un qui a voué sa vie à une cause on ne peut plus noble mais qui ne sait pas s’avouer vaincue:

Pièce jointe 5Dr. Caroline Caldwell ou “Meryl Streep”

Celle qui a tous les dons, bientôt une histoire à lire (le 23 octobre), mais également une histoire à regarder !

TheGirl

Et pour rassurer les futurs amoureux de cette histoire, sachez que l’auteur s’est engagé sur deux autres romans après celui-ci, le premier étant déjà achevé. Quant à savoir s’ils utiliseront ou non l’univers construit par Celle qui a tous les dons, les paris sont ouverts !

 

 

 

Alain Kattnig

2 réflexions au sujet de « « Celle qui a tous les dons » sur tous les fronts et dans toutes les têtes ? »

  1. Bonjour,
    Je serais curieuse de savoir de quelles sources vous tirez ces informations, car je n’ai rien trouvé sur Internet qui les confirme, y compris sur IMDb qui est pourtant la référence en la matière.
    Peut-être est-ce le casting dont vous rêvez, dans ce cas il fallait le préciser, mais en l’état actuel des choses, rien de ce que vous indiquez dans cet article ne s’est concrétisé.
    Merci pour tout éclaircissement.
    Camille

    • Mea culpa, mea maxima culpa,

      l’info d’origine venait d’une page Pinterest qui depuis a bien fait profil bas. J’ai donc modifié l’article en insistant plus encore sur l’aspect « rêvé » de ce casting.

      Alain

Laisser un commentaire